LES CHIFFRES EN FAVEUR DU GPL

Les chiffres du GPL
Quelles émissions en conditions réelles de circulation ?

Rouler au GPL permet de moins polluer :
La société V-MOTECH a réalisé des tests d'émissions de gaz et de particules en conditions réelles de circulation selon le cycle RDE (Real Driving Emissions - "émissions en conditions de circulation réelles") sur 2 véhicules.


 

Objectif :



Alors que ces véhicules ont été homologués selon le cycle européen normalisé NEDC contesté aujourd'hui, les véhicules ont été évalués en mode GPL puis essence selon la future norme RDE applicable en 2017.
Les véhicules évalués sont :
>  une Fiat 500L GPL (Euro 6)
> une Alfa Romeo Mito (Euro 5) de seconde monte, c'est-à-dire un véhicule essence équipé après achat d'un système GPL.

 

Résultats en chiffres :



Sur l'ensemble des roulages réalisés, les résultats démontrent que les émissions de gaz et particules d'un véhicule GPL sont toujours très inférieures aux niveaux de la norme Euro 6b (y compris dans le cas du véhicule Euro 5 équipé en seconde monte). Ainsi, comparé à l'essence, le GPL émet :
> 18% de CO2 en moins en moyenne. L'arrivée en 2016 de bio-GPL permettra d'améliorer sensiblement cette valeur.
Dix fois moins de particules.
> Jusqu'à 97% de moins de CO2 : les émissions de CO2 sont à environ 63 mg/km alors que la norme est à 1000 mg/km.
> Des NOx et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme. (A noter que la Commission européenne a décidé d'autoriser les véhicules diesel à émettre lors du test RDE 2,1 fois plus de particules et NOx que la norme Euro 6 en vigueur.)
 
Source : Etude de la société V-MOTECH sur le site cfbp.